Leah Kirchmann Photo : Gracieuseté de Karine Bedard

À Tokyo, la native de Winnipeg, Leah Kirchmann, participera à ses deuxièmes Jeux Olympiques après Rio au Brésil en 2016.

 

Par Zoé CLOUTIER, à partir d’une vidéo de présentation sur la page Facebook de Cycling Canada.

 

La cycliste sur route a commencé dans ce sport à l’âge de 13 ans. Âgée maintenant de 31 ans, Leah Kirchmann est ambassadrice de Fast and Female, (une organisation qui cherche à donner plus de place aux femmes grâce au sport) et dirige le programme, The Global Relay Bridge of Cycling In Canada qui aide les cyclistes amateurs à passer au niveau professionnel.  

Leah Kirchmann explique ce que les Olympiques signifient pour elle. 

« J’aime être cycliste professionnelle et représenter le Canada à l’international parce que j’aime inspirer les autres à faire du sport. Je veux encourager les gens à sortir, s’activer et poursuivre leur rêve. J’espère aussi que j’arrive à influencer d’autres femmes dans le monde du sport. »

Grâce à son expérience acquise lors des Jeux Olympiques 2016, Leah Kirchmann a pu adapter ses entrainements pour être prête à Tokyo.

« Puisque que j’ai déjà participé aux Jeux Olympiques, je sais à quoi m’attendre en allant à Tokyo cette année. Avoir cette première expérience me permet d’avoir un plan qui va m’aider à rester concentrée pendant la compétition et durant mes entraînements. Je serai mieux préparée en bloquant toutes les distractions extérieures.   

« Mes entraînements changent à chaque jour. Je travaille étroitement avec mon entraîneur sur mes exercices à faire. J’alterne entre des journées difficiles sur des grosse collines qui demandent beaucoup d’intensité, avec des journées de repos. La balance entre les deux est essentielle pour pouvoir aller plus vite. »

 

La vidéo au complet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici