L’esprit des coopératives financières continue de vivre. (photo : Marta Guerrero)

Caisse Groupe Financier fête son 85e anniversaire cette année et pour l’occasion, la coopérative financière a eu l’idée de développer une bière en partenariat avec la microbrasserie Nonsuch nommée Caisse 85. Une partie de l’argent récolté avec la vente ira au Centre Flavie-Laurent.

Par Sonia ROUSSAULT

Avant de rentrer dans le vif du sujet, Sylvie Laurencelle, vice-présidente, marketing et communications de Caisse Groupe Financier tient à remonter dans le temps pour comprendre l’importance de célébrer cet anniversaire.

« Caisse Groupe Financier est la première coopérative financière qui a été établie au Manitoba. C’est la première qui a été incorporée, en 1937, à Saint-Malo.

« Des fermiers de la région avaient décidé de travailler ensemble et de mettre leurs fonds en commun. Ce sont donc 29 membres qui ont fondé la première coopérative financière. Ensemble, ils ont été capables d’acheter une crèmerie pour la somme de 96 $.Ça a été le début du mouvement Caisse Groupe Financier au Manitoba.

« Au fil des années, plusieurs centres de services ont été ouverts. Présentement, Caisse Groupe Financier dispose de 19 centres dont trois à Winnipeg et 16 au rural. Nous comptons au-delà de 35 000 membres et au-delà de 1,8 milliard $ à notre actif. »

Le projet de la création de la bière a été initié pour célébrer le 85e anniversaire. Sylvie Laurencelle explique ce choix :

« On a essayé de trouver des façons de marquer cette année importante pour la Caisse. On a commencé à penser à notre communauté, et on s’est dit que ce serait le fun de faire une bière avec notre partenaire Nonsuch. Dans la symbolique, un 85e anniversaire est marqué par le vin. On voulait faire quelque chose sur cette lancée.

« Nous n’avions pas de partenaire qui produisait du vin. Mais on avait Nonsuch qui produit de la bière. L’entreprise est membre de Caisse Groupe Financier. Avec notre mission, de favoriser le travail en groupe, le partenariat prenait tout son sens.

« De plus, Nonsuch est une microbrasserie tournée vers sa communauté. Ils ont réalisé dernièrement de beaux partenariats tel qu’avec Pride Winnipeg ou encore Wildlife Haven Rehabilitation Centre. »

Matthew Sabourin, cofondateur de la microbrasserie Nonsuch. (photo : Ophélie Doireau)

Matthew Sabourin, cofondateur de la microbrasserie Nonsuch, confirme l’importance des partenariats communautaires :

« C’est important de s’engager avec la communauté, on était donc intéressé à concrétiser ce partenariat. J’ai,

de mon côté, un lien personnel avec Caisse Groupe Financier. Ma mère a travaillé pendant 23 ans à la Caisse. Elle a débuté en tant que guichetière et a terminé en tant que responsable régionale.

« La Caisse a été une institution importante pour nous durant notre vie, c’est là que ma mère a formé sa carrière. Je suis membre depuis longtemps. »

| Un objectif caritatif

Dans la continuité de ces partenariats et de l’esprit de la coopérative financière, Sylvie Laurencelle voulait que la création de cette bière poursuive un autre objectif.

« On a contacté le Centre Flavie-Laurent, qui est chaque année, un de nos grands partenaires caritatifs. Une partie des profits de la vente de la bière ira à l’organisme sous forme de don. »

Julie Turenne-Maynard, présidente du CA du Centre Flavie-Laurent, un organisme qui vient en aide aux personnes démunies précise : « C’était une belle surprise d’avoir reçu l’appel de Sylvie. On a une relation avec la Caisse Groupe Financier depuis de nombreuses années. L’institution financière nous appuie dans beaucoup de projets.

Julie Turenne-Maynard, présidente du CA du Centre Flavie-Laurent.

« On a aussi eu l’occasion de participer au lancement de cette bière au Patio 340. Il y avait beaucoup de gens venus pour assister à la célébration et aussi pour appuyer le Centre Flavie-Laurent en contribuant. »

L’argent récolté et reçu par le Centre Flavie-Laurent va renforcer le projet du nouveau centre, une partie va appuyer l’aménagement d’un jardin communautaire derrière la bâtisse en construction :

« On a l’intention de mettre en place un jardin communautaire, où on y trouvera des plantes et des légumes pour la clientèle du Centre. Il y aura 15 petits jardins dont des particuliers pourront bénéficier. Ceci va être un nouveau service que nous allons proposer. »

Le Centre Flavie-Laurent va ouvrir, au mois d’août, les portes de son nouveau centre. Julie Turenne-Maynard reprend :

« La construction a pris plus de temps que prévu en raison des dernières conditions météorologiques. Nous anticipons toutefois de pouvoir ouvrir en août. Nous planifions de faire une ouverture officielle, nous allons prochainement déterminer la date exacte. »

La bière est disponible au Patio 340 du Centre culturel franco-manitobain, à la micro- brasserie Nonsuch et sur leur site web. Un montant limité de 1 500 canettes a été produit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici