Rayannah est la directrice artistique du projet HYPERART. Phot : Travis Ross

Dans le cadre de Nuit Blanche, qui a lieu le 24 septembre, le Centre culturel franco-manitobain (CCFM) et le Théâtre Cercle Molière (TCM) vont se transformer en un campus multidisciplinaire immersif, HYPERART (1), où vont se mêler musique, danse, art visuel, et drag, en plein cœur de Saint-Boniface.

Collaboration spéciale Jean-Baptiste GAUTHIER

Rayannah, artiste franco-manitobaine et directrice artistique du projet, souligne un mélange artistique qui promet d’être inoubliable : « Nuit Blanche est un évènement qui donne l’occasion aux artistes de prendre un risque artistique et de tenter un acte de création unique lors d’une soirée. Ils vont présenter des œuvres bien différentes de ce qu’ils font d’ordinaire. »

Les espaces du campus 340 vont donc être complètement réaménagés : « Les espaces intérieurs et extérieurs du CCFM et du TCM vont se transformer en une expérience
visuelle et sonore qui va surprendre le public.

| Un environnement sensoriel

« Stephanie Kuse, une artiste et projectionniste de la Saskatchewan, va mettre en place des jeux de lumière, tout en revêtant les surfaces du campus avec des projections. En collaboration avec le Wall-to-Wall Mural & Culture Festival, des peintures murales seront dévoilées en exclusivité pendant la soirée.

« Les équipes créatives du CCFM et du TCM ont collaboré ensemble pour créer un design propre à cette nuit. Des spectacles de danse, de musique et de drag vont être réalisés au cours de la soirée dans les différents espaces du campus.

« Nous voulons vraiment que le public rentre dans un environnement à la fois étrange et éclectique, pour profiter d’une diversité qui nous rassemble autour de spectacles complémentaires. En quelque sorte un voyage artistique où le public ne saurait ni où commencer, ni où terminer. »

HYPERART sera également l’occasion de voir des artistes en exclusivité comme le groupe chilien La Julia Smith, qui vient à Winnipeg pour créer et collaborer avec des artistes locaux comme la drag-queen Ruby Chopstix, qui sera présente lors de la soirée.

| Des spectacles inédits

Rayannah poursuit : « Il y aura plusieurs installations musicales où les artistes vont parfois jouer en même temps sur le campus. Par exemple, Ariane Jean, Andrina Turenne et Claire Morrison vont proposer un show inédit sur une scène, puis Dr Henry Band va prendre le relais sur une autre scène. Nous attendons beaucoup d’inédits lors de cette édition de Nuit blanche, comme le groupe de drag The Bannock Babes, originaire de Winnipeg, ou encore des jeunes musiciens du 100 NONS qui vont se produire pour la première fois sur scène. »

En rassemblant les différents évènements de Saint-Boniface dans un seul lieu, HYPERART se veut être un campus diffuseur d’horizons artistiques bien différents pour Rayannah : « À partir de 19 h, le public va pouvoir rentrer dans une espèce de microcosme artistique. Je pense que cela va être un moment vraiment spécial pour Saint-Boniface et pour la communauté en général. J’encourage les gens à venir nous voir à partir de 19 h. HYPERART sera comme une petite planète où le public pourra atterrir pendant Nuit Blanche. »

————————————————————————————-

(1) Plus d’informations au
https://ccfm.mb.ca/hyperart/

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici