(photo : Par seventyfourimages - Envato Elements)

Après Hockey Québec, la ministre fédérale des sports, Pascale St-Onge, et même le Premier ministre Justin Trudeau, c’est au tour d’Hockey Manitoba de demander un changement de leadership chez Hockey Canada.

Par Jonathan Semah

« Le conseil d’administration de Hockey Manitoba appuie l’appel des députés en faveur d’un changement de leadership chez Hockey Canada au niveau du personnel cadre et du conseil d’administration. De plus, Hockey Manitoba demande une révision du plan d’action de Hockey Canada afin d’inclure la consultation d’experts ou d’organisations œuvrant dans le domaine de l’éducation, de la sensibilisation et de la prévention de la violence sexuelle, des abus, de l’intimidation et de la discrimination », explique Hockey Manitoba dans un communiqué, traduit de l’anglais, et publié ce jeudi. 

Cette annonce intervient après une nouvelle audience dans laquelle les anciens et actuels présidents du conseil d’administration de Hockey Canada ont défendu l’organisation. 

Ce jeudi, Justin Trudeau a de nouveau réagi à la situation. « Il est temps qu’ils partent!  » a t-il lancé en faisant référence aux dirigeants d’Hockey Canada. « Le fait qu’ils ne comprennent pas que les gens ont complètement perdu confiance dans ce qu’ils sont en train de faire, ça prolonge le mal », a ajouté le Premier ministre en réponse aux questions des journalistes. 

En plus de cette situation instable, plusieurs commanditaires d’Hockey Canada lâchent l’organisme. Ce jeudi, on apprenait qu’en plus de Tim Hortons et la Banque Scotia, c’est aussi TELUS, Esso, Chevrolet, Sobeys, Skip the Dishes et Canadian Tire qui abandonnent leur aide au programme de hockey masculin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici