Marshall Ring devant les nouveaux locaux sur l’Esplanade Riel. (photo : Marta Guerrero)

Sans locataire depuis juin 2020, les locaux de l’Esplanade Riel vont retrouver de l’activité. Dès ce jeudi 10 novembre, c’est l’organisme Manitoba Techonology Accelerator (MTA) qui va occuper les lieux. Son directeur général, Marshall Ring, revient sur cette dernière année qui a mené à cette ouverture.

Par Jonathan SEMAH

Il y a un peu plus d’un an, en septembre 2021, le Comité d’orientation permanent des biens et de l’aménagement, du patrimoine et du développement du centre-ville de Winnipeg avait officialisé le choix de l’organisme à but non lucratif MTA pour occuper les locaux de l’Esplanade Riel. Les conseillers membres du comité avaient voté à l’unanimité pour cette proposition. (1)

MTA reste encore peu connu du grand public. Cet organisme est une pépinière d’entreprises et aide à la commercialisation de technologies. MTA propose également un programme appelé Startup Visa dans lequel il existe de la collaboration des startups à l’international.

Alors que MTA s’apprête donc à ouvrir ses portes à ses employés, Marshall Ring donne quelques détails sur le nouveau local. Il espère d’ailleurs, avec l’aide de ce nouveau bâtiment, faire de Winnipeg une place forte de la technologie et de l’innovation au Canada.

« Nous l’avons conçu comme un concept ouvert, il ressemblera à un centre de réseautage et d’évènements. Nous prévoyons d’organiser nos rencontres et nos évènements dans cet espace. Nous avons beaucoup investi dans la technologie et les équipements numériques, nous espérons donc que cet environnement sera riche dans ce domaine. »

Pour concevoir ces nouveaux bureaux, Marshall Ring indique avoir eu de l’aide Bell MTS et des partenaires consultants en services informatiques.

Si les trois derniers locataires étaient des restaurateurs et donc des espaces ouverts au public, MTA ne le sera pas. C’est un bureau privé, fermé au public. Néanmoins, Marshall Ring précise : « C’est justement par nos évènements de réseautage que nous allons mettre en place que les gens pourront venir nous visiter et seront invités à rentrer. »

Avant d’en arriver là, Marshall Ring rappelle tout le travail qui a été fait pour que les locaux soient prêts. Après avoir été choisi par la Ville et avoir signé les contrats d’usage, Marshall Ring a pu prendre possession des locaux le 1er janvier 2022. « On a donc déjà eu un hiver en entier pour marcher sur l’Esplanade et aller dans les bureaux! Ça nous a permis de voir comment était le bâtiment sur plusieurs saisons et il fonctionne bien. Bien sûr, certaines choses que l’on tiendrait normalement pour acquises ont été pour nous des défis. Après des années sans que ce bâtiment soit occupé, je pense au chauffage. Il fallait trouver comment l’allumer et l’éteindre. Mais dans l’ensemble, nous sommes plutôt satisfaits de notre expérience. »

Pour s’installer dans de bonnes conditions, il fallait aussi réaliser plusieurs investissements notamment pour rénover l’endroit. Il y a un an MTA prévoyait d’investir près de 250 000 $. Investissement d’ailleurs confirmé par Marshall Ring. L’organisme a-t-il désormais prévu d’apporter un nouvel investissement? « Bon, nous sommes simplement un organisme à but non lucratif donc nous devons rester attentifs à nos dépenses. Mais ce qui est sûr, c’est que nous voulons faire de ce bâtiment un endroit dont les Winnipégois.es pourront être fiers. »

Marshall Ring et MTA se disent donc prêts pour cette grande ouverture. Il faudra tout de même convaincre la Ville et les résidents. En effet, l’année dernière, certains avaient émis quelques critiques sur le choix de MTA. « Je suis déçu que mes collègues aient approuvé ce projet », avait dit Matt Allard conseiller municipal de Saint- Boniface dans notre édition du 22 au 28 septembre 2021.

Également certains membres de la communauté franco-phone auraient aimé un autre projet sur l’Esplanade Riel, pont piéton conçu par l’architecte franco-manitobain Étienne Gaboury et reliant le quartier francophone de Saint-Boniface au centre-ville de Winnipeg. « Je ne peux changer les opinions des gens. Nous allons tout faire pour être de bons voisins et coopératifs. D’ailleurs nous avons renommé le bâtiment : International Centre for Innovation. Ça devient ICI comme acronyme, puis nous avons un slogan en français juste en dessous : On brasse des idées. Ça donne : ICI, on brasse des idées. C’était important pour nous de garder cette connexion avec la communauté francophone.

(1) Du 1er novembre 2020 au 31 octobre 2021, les membres du Comité d’orientation permanent des biens et de l’aménagement, du patrimoine et du développement du centre-ville étaient Cindy Gilroy, Kevin Klein, Janice Lukes, Vivian Santos et Brian Bowman (membre d’office).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici