UneEn 2013, La Liberté a fêté ses 100 ans d’existence. Depuis 100 ans, journalistes, collaborateurs, annonceurs et partenaires se succèdent, contribuant à rassembler et faire vivre, à travers la presse écrite, notre communauté francophone.

L’année passée fut l’occasion de fêter en grand ces 100 ans. Des projets de célébration ont été mis en place, parmi lesquels le projet Peel, qui propose, sur le site Internet de La Liberté, nos 100 ans d’archives numérisées; un grand colloque sur le journalisme a aussi été organisé, réunissant les plus grands journalistes du pays; et il y a également eu des évènements festifs et ouverts à tous, comme des expositions, un gala et une fête de quartier.

Ces évènements étaient plus qu’une simple fête d’anniversaire, ils étaient surtout une forme d’hommage à la communauté et de remerciement pour le soutien apporté à La Liberté depuis 100 ans. Ce soutien sans faille de nos lecteurs depuis tant d’années méritait un témoignage équivalent à l’ampleur de notre reconnaissance. Et cette célébration, en période de compressions budgétaires, a été rendue possible grâce à l’appui de nombreux partenaires : organismes, corporations, communautés religieuses et aussi différents paliers de gouvernement qui se sont rassemblés autour de ce projet pour apporter leur contribution et le rendre possible.

Car ce n’est un secret pour personne, la presse écrite traverse, partout dans le monde, de grandes difficultés. Et ces difficultés ont des répercussions d’autant plus importantes au Canada sur la presse francophone en milieu minoritaire.

| Un contexte fragile

Dans ce contexte fragile, toute l’équipe de La Liberté œuvre au quotidien pour continuer à informer la communauté francophone et participer à sa vitalité. Cela se traduit en premier lieu par la proposition d’un journal aux formats papier et numérique, d’un site Internet, d’une chaîne Youtube et d’une page Facebook. Mais c’est aussi un engagement sur des projets de fond qui visent à faire perdurer dans le temps la presse écrite en général et francophone en particulier.
C’est pour cela que l’association des Journaux centenaires du Canada est née à l’occasion du 100e anniversaire de La Liberté. Elle compte actuellement 30 membres, dont La Presse, le Winnipeg Free Press, Le Devoir, Le Droit, La Tribune, Le Soleil, l’Ottawa Citizen, The Vancouver Province, et bien d’autres.
L’Association de la Presse Francophone a également été mise en place pour chercher à maintenir, promouvoir et développer la presse francophone au Canada en mettant en place des actions diverses.

Mais c’est avant tout grâce à nos annonceurs, votre soutien et à vos abonnements que tous ces projets d’avenir pour le journal sont possibles.
Et aujourd’hui, il est plus que nécessaire que chacun se sente impliqué dans cet avenir et s’investisse à sa manière pour contribuer à faire vivre l’unique journal de langue française au Manitoba.

En cette période qui suit les fêtes, cela peut être le moment idéal de réitérer votre engagement à nos côtés et de faire profiter vos proches de la lecture hebdomadaire de notre journal, en leur offrant un abonnement numérique ou papier. Par ce moyen, vous proposez un cadeau utile, engagé et dont on peut profiter toute l’année. Et vous participerez ainsi à ce que La Liberté puisse continuer à vous informer pour de nombreuses années encore!

Sophie Gaulin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici