Robert Tétrault : « Je ne suis pas Georges Forest. Mais j’ai les tripes très francophones. Je ne voulais pas que la toute première transaction faite avec la Province en lien avec mon nouvel enfant se fasse en anglais. »
Robert Tétrault : « Je ne suis pas Georges Forest. Mais j’ai les tripes très francophones. Je ne voulais pas que la toute première transaction faite avec la Province en lien avec mon nouvel enfant se fasse en anglais. »

Une plainte portée contre l’Hôpital Saint-Boniface le 1er juin souligne la nécessité d’exiger les services en français dans les établissements désignés bilingues. Et l’importance de demeurer vigilant.

Daniel BAHUAUD

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici