Angèle Bernardin devant la cabane en rondins. Photo : Daniel Bahuaud

Inoccupée pendant plus de dix ans, la petite cabane en rondins en plein coeur de Saint-Pierre-Jolys sert désormais de vitrine pour les artistes locaux.

Par Daniel BAHUAUD

Située à l’angle de la rue Joubert et de la rue principale, la Boutique Art sur 59 hébergera cet été les oeuvres d’art et autres créations d’artistes de Saint-Pierre-Jolys et des environs.

Angèle Bernardin est agente de développement économique et communautaire de Saint- Pierre en Boom, la Corporation de développement communautaire (CDC) du Village de Saint-Pierre-Jolys :

« En septembre 2017, à mon entrée en fonction, j’ai remarqué la petite cabane inoccupée. Elle a été construite en 1969 par la Chambre de commerce, qui s’en servait comme kiosque d’information touristique pour la région. L’édifice a aussi hébergé un interprète qui racontait la vie des trappeurs et des pionniers (voir l’encadré). En tous les cas, je me suis dit qu’il fallait absolument s’en servir. »

Angèle Bernardin s’est donc activée pour obtenir les quelque 5 000 $ requis pour réaménager l’intérieur et acheter la tablette qui sert de caisse. Elle a également obtenu de la Province et du Fédéral les moyens d’embaucher les deux employés qui s’occuperont de la Boutique en juillet et août.

Résultat : la Boutique Art sur 59 a pu ouvrir ses portes le 2 juin.

« À présent, 18 artistes sont représentés. Chacun a contribué 100 $ pour l’accès à la Boutique. L’argent paie l’électricité, l’eau et le petit loyer qu’on remet au Village. Les profits vont aux artistes. »

Parmi les exposants se trouvent Sol Desharnais, avec ses créations de bois et ses articles fabriqués de matériaux recyclés, ainsi que Candace Lipischak, artiste et sculptrice d’Otterburne.

« On trouve aussi des tableaux peints, des cadres, des bijoux, des meubles recyclés, des courtepointes et même des raquettes! J’aime particulièrement les stylos uniques de Guy Grégoire. »

En juin, la Boutique est ouverte tous les samedis de 10 h à 16 h. En juillet et août, elle sera ouverte du mardi au vendredi de 11 h à 19 h, et en fin de semaine de 10 h à 16 h.

« Le potentiel économique et touristique de la Boutique est réel. Pour les artistes locaux, bien sûr, mais aussi pour les commerces à Saint-Pierre-Jolys. Durant les mois de juillet et août, en moyenne plus de 90 000 véhicules traversent le village. Les gens arrêtent pour faire le plein à la station service Shell, juste à côté. Ensuite, ils pourraient faire un petit tour à la Boutique Art 59. On leur mentionnera les autres activités possibles et les commerces qu’ils pourraient fréquenter. Comme le marché en plein air. Le tout pour essayer de faire boule de neige. »

Angèle Bernardin compte également organiser des 5 à 7 musicaux sur le terrain de la Boutique. Et offrir des ateliers de perlage. « Le 2 juin, une trentaine de visiteurs sont passés par la Boutique. Le 9 et le 16 juin, on en comptait 25. Le 23 juin, ils étaient une bonne vingtaine aussi. Ça nous donne vraiment le goût de continuer à mousser notre initiative. »

________________________________________________________________________

Léo « Le Bûcheron »

C’est l’engagement de Léo Gélinas qui a mis de la vie dans les premières années de la cabane en rondins qui servait de Bureau du tourisme de Saint-Pierre-Jolys. Et ce dès sa création en 1969.

Interprète apprécié par les résidants de Saint-Pierre-Jolys et les visiteurs, Léo Gélinas a longtemps incarné « Le Bûcheron », non seulement au Bureau du tourisme, mais aussi aux Folies Grenouilles et à la Foire agricole de la Société d’agriculture de Saint-Pierre-Jolys.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici