Alliance Kindja dans une de ses créations. Photo: Marta Guerrero

Entre la République Démocratique du Congo et le Canada, la route a été longue pour Alliance Kindja Bahati. Après avoir passé dix ans dans un camp de refugiés en Ouganda, elle a trouvé refuge à Winnipeg, où elle poursuit sa passion pour la mode. La jeune entrepreneuse vise les grands projecteurs.
Par Chistiane DUNIA

En 2002, alors qu’elle n’avait que deux ans, Alliance Kindja, ses sept frères et soeurs et ses parents fuient les atrocités de la guerre à l’est du Congo.

Ils empruntent . . .

Pour consulter le contenu de cet article dans son intégralité, vous devez être abonné*.

Abonnez-vous ou si vous êtes déjà abonné connectez-vous