Alec Massé à Minaki, près du lac Gooseneck. Julien Koga dans la toundra près de Churchill. photo: Gracieuseté Alec Massé

Deux Franco-Manitobains font partie des cinq équipes finalistes parmi une douzaine de participants au challenge AquaHacking 2020 débuté en octobre 2019 et organisé pour créer des solutions innovantes aux enjeux d’eau les plus critiques du lac Winnipeg. Alec Massé nous parle de leur projet.(1)
Par Laëtitia KERMARREC

Alec Massé partage les grandes lignes de son cursus. « J’ai gradué du Collège Louis-Riel, puis j’ai étudié à l’Université du Manitoba pour compléter un diplôme de commerce dans le domaine des affaires internationales . . .

Pour consulter le contenu de cet article dans son intégralité, vous devez être abonné*.

Abonnez-vous ou si vous êtes déjà abonné connectez-vous