Photo: Marta Guerrero

Une première pour la Fédération des parents de la francophonie manitobaine : la mise sur pied d’un centre d’apprentissage et de garde, ouvert le 25 novembre. But de l’initiative : appuyer le développement de l’École Nord-Est, la dernièrenée de la DSFM.
Par Ophélie DOIREAU

Brigitte L’Heureux, la directrice générale de la Fédération des parents de la francophonie manitobaine (FPFM) rappelle que la FPFM appuie une vingtaine de centres déjà en place. « Depuis deux ans, on . . .

Pour consulter le contenu de cet article dans son intégralité, vous devez être abonné*.

Abonnez-vous ou si vous êtes déjà abonné connectez-vous